La Turquie

Chiffres clés

Evolution la croissance du PIB

5,8% de croissance annuelle moyenne entre 2010 et 2019

turkey
ÉCONOMIE
Croissance 0,9%
PIB 753 milliards $
Taux de chômage 13,7%
Inflation 11,8%
PIB/hab. 9.127 $
Endettement 32,3% du PIB
Déficit courant 3,5% du PIB
Balance fiscale 1,5% du PIB
Monnaie Lire turque (TL)
GÉOGRAPHIE ET LOGISTIQUE
Superficie 783.582 km2
Capitale Ankara
Villes majeures Istanbul, Ankara, Izmir, Bursa, Antalya
Frontières Grèce, Bulgarie, Géorgie, Azerbaïdjan, Arménie, Iran, Iraq, Syrie
Accès maritimes Mer de Marmara, Mer Méditerranée, Mer Noire, Mer Egée
Nombre d'aéroports actifs 56
Nombre de ports de commerce 180
Lignes ferroviaires 12.000 km dont 888 km de TGV
DÉMOGRAPHIE
Age moyen 32,4 ans
Population 83 millions
Hommes / Femmes 50,2% / 49,8%
Espérance de vie 78 ans
Taux d'urbanisation 75%
Croissance démographique 1,23%
Taux d'alphabétisation 99,4%
Nombre de diplômés universitaires 5,5 millions / an
Langue officielle Turc
Business & administration Anglais et Français
COMMERCE EXTÉRIEUR
Expertations 202 milliards $
Importations 171 milliards $
Déficit commercial - 31 milliards $
IDE 13,2 milliards $ (2018)
Produits exportés (top 5) 1. Automobile 2. Engins mécaniques 3. Fonte, fer, acier 4. Matériels électriques 5. Textile
Produits importés (top 5) 1. Energie & chimie 2. Engins mécaniques 3. Matériels électriques 4. Fonte, fer, acier 5. Métaux pré

ISTANBUL

Attractivité économique et opportunités d'investissements

Vitrine économique et culturelle, Istanbul offre une multitude d’opportunités d’investissements pour toutes sociétés désireuses de conquérir une métropole de dimension internationale

Découvrez les opportunités à Istanbul
Découvrez les opportunités du marché turc par secteur
AGRICULTURE & ELEVAGE

Bénéficiant d’un vaste territoire et de climats variés, la Turquie est un pays agricole de tradition se positionnant 1er producteur européen et 7ème mondial. Avec un fort enjeu de modernisation de l'appareil productif, le gouvernement turc continue à mettre en place de nombreuses incitations et subventions pour dynamiser le secteur et coopère avec de nombreux programmes européens. La Turquie ambitionne d'être dans le top 5 mondial des producteurs agricoles.

Consultez la note Agriculture & Elevage

AGROALIMENTAIRE

La Turquie bénéficie de conditions géographiques et climatiques favorables et figure ainsi parmi les premiers pays agricoles au monde. Pourtant, l’industrie agroalimentaire reste confrontée à des enjeux majeurs : dépendance en matière d’ingrédients alimentaires et besoin en équipements de transformation de pointe.

Consultez la note Agroalimentaire

CONSTRUCTION

Avec plus de 82 millions d’habitants, la Turquie doit répondre à d’importants besoins en construction résidentielle, tertiaire et d’infrastructures. Le secteur a amorcé des "méga-projets" s'inscrivant dans le cadre du programme "Vision 2023". Le secteur jouit aujourd'hui d’une croissance moyenne annuelle de 10% est devenu l’un des secteurs locomotifs de l’économie turque.

Consultez la note Construction

CHIMIE

L’industrie de la chimie est confrontée à deux enjeux majeurs à travers le monde : l’énergie et les matières premières. L’industrie chimique turque est essentiellement un marché d’importation, dans un pays qui commence à structurer ce secteur avec des usines pétrochimiques, de la fabrication de produits intermédiaires comme la peinture, le vernis, les fibres synthétiques, les engrais, le carbonate de sodium et le bore mais aussi de la fabrication de produits de consommation finaux tels que les savons, les détergents et les cosmétiques.

Consultez la note Chimie

SANTE

Avec une classe moyenne émergente en capacité de mieux se soigner, la Turquie, 3ème destination pour le tourisme médical, entreprend des réformes importantes avec notamment la construction d’hôpitaux géants. Le pays reste cependant dépendant pour les dispositifs médicaux de pointe, et nécessite l’aide des investisseurs étrangers pour la fabrication de médicaments 100% locaux.

Consultez la note Santé

EQUIPEMENTS MEDICAUX

Le marché des dispositifs médicaux devrait enregistrer une croissance annuelle moyenne d’environ 6,7% pendant la période 2016-2020. Les fabricants locaux sont généralement de petite taille et spécialisés dans les produits à faible valeur ajoutée conduisant le pays à importer plus de 85% de ses besoins. De plus, la construction de 31 nouveaux campus hospitaliers ou "ville hôpital" laisse présager un besoin important en dispositifs médicaux.

Consultez la note Equipements Médicaux

DEFENSE & SECURITE

La Turquie est désormais fabricant d’équipements et de matériels de défense. Aujourd’hui, 3 groupes turcs se classent parmi les 100 plus grandes entreprises mondiales de la défense. Malgré le gain en autonomie, la Turquie reste tributaire de l’expertise et du savoir-faire étrangers et a besoin de faire appel aux compétences d’entreprises internationales pour les technologies dont elle ne maîtrise pas entièrement la conception. L'objectif étant de doter ses Forces armées d'équipements à la pointe de la technologie.

Consultez la note Défense & Sécurité

AEROSPATIALE

Le gouvernement turc affiche une volonté forte de développer l’industrie spatiale et aéronautique à la fois civile et militaire. La Turquie est actuellement l’un des 20 pays capables de concevoir ses propres satellites et l’indépendance est l’un des objectifs stratégiques majeurs de la politique spatiale turque. Le marché turc demeure toutefois attractif pour les équipementiers étrangers avec lesquels des accords d’association sont régulièrement signés incluant des transferts de technologies à la clé.

Consultez la note Aerospatiale

PHARMACEUTIQUE

Le pays fait partie des 20 premiers « marchés pharmaceutiques émergents » et est classé 6ème marché le plus important d’Europe et 16ème au niveau mondial. La Turquie est aujourd’hui un Centre de Services Partagés régional (Shared Service Center location) pour l’industrie pharmaceutique à l’export. Néanmoins, la dépendance aux importations reste forte : 3,5 milliards USD d'importations contre 900 millions USD d'exportations. Le pays veut rééquilibrer sa balance commerciale en augmentant sa production locale à valeur ajoutée et le développement de la biotechnologie, des biomatériaux et des équipements biomédicaux sont au centre des priorités de l’État.

Consultez la note Pharmaceutique

COSMETIQUE

24ème mondial en taille de marché, le secteur cosmétique turc enregistre de fortes progressions annuelles depuis 7 ans (TCAM de 14% depuis 2012) dont une croissance de 20% en 2018. On estime que le marché connaitra une croissance de 15% en 2019. La France, 1er pays fournisseur de la Turquie en 2017 bénéficie d’une notoriété particulière sur le secteur. Les marques françaises profitent en effet d’un excellent positionnement auprès des consommateurs turcs qui apprécient la qualité, le prestige et la renommée du « Made in France ».

Consultez la note Cosmétique

AUTOMOBILE

Acteur incontournable de la production automobile, ce secteur en Turquie se caractérise aujourd’hui par une efficacité et une compétitivité élevées grâce à son respect des normes internationales de qualité et de sécurité. Il s’agit d’un centre d’excellence international pour les géants de l’automobile actifs en Turquie : FORD, FIAT, DAIMLER, AVL SEGULA, RENAULT, TOYOTA et depuis peu VOLKSWAGEN. La Turquie compte aujourd'hui 12 constructeurs actifs et près de 4000 équipementiers (dont environ 200 investissements étrangers). Le pays est en train de développer sa propre marque de voiture 100% "Made in Turkey".

Consultez la note Automobile

FERROVIAIRE

La Turquie prévoit de moderniser toute son infrastructure ferroviaire d'ici 2023 et ambitionne d’investir encore + de 40 milliards USD. Les objectifs fixés comprennent notamment 31.000 km de lignes ainsi que le développement des systèmes de transport intelligents et de l'infrastructure. Les opportunités sont très importantes.

Consultez la note Ferroviaire

ELEVAGE OVIN & BOVIN

L’amélioration du niveau de vie des Turcs a entraîné une hausse importante de la demande intérieure en viande, à laquelle les producteurs locaux ne peuvent cependant pas répondre en raison des coûts de revient élevés particulièrement concernant l’alimentation animale. L’État a encouragé une politique d’importation d’animaux vivants et de viande. La Turquie se hisse ainsi 2ème importateur mondial d’animaux vivants (après les États-Unis), et 1er importateur d’Europe.

Consultez la note Elevage Ovin & Bovin

PUERICULTURE

La Turquie affiche un taux de fécondité parmi les plus enlevés d’Europe. Le budget moyen alloué à un enfant se situe aux environs de 800 USD par an jusqu’à l’âge de 3 ans. La demande des jeunes parents turcs dont le niveau de vie s’améliore s’oriente dorénavant vers des produits innovants, d’origine biologique ou naturelle, certifiés aux normes européennes, ce qui constitue des opportunités pour les investisseurs étrangers.

Consultez la note Puériculture

NTIC

La Turquie dont les consommateurs sont très « connectés » est encore au démarrage de son ère « intelligente » comparée à d’autres pays et mise sur “l’industrie 4.0” pour organiser ses moyens de production de manière à devenir un exportateur de valeur ajoutée. De nombreuses opportunités s’offrent ainsi aux entreprises de R&D et d’ingénierie cherchant à développer leur activité sur un nouveau marché.

Consultez la note NTIC

FINTECH

La Turquie est très appréciée des multinationales et des investisseurs pour sa position stratégique, au carrefour des marchés, et sa relative stabilité par rapport à son environnement géopolitique. Selon ING International, la Turquie est un futur "hotspot" pour les services bancaires mobiles car elle compte le plus grand nombre d'utilisateurs Internet qui se servent de services bancaires mobiles. Le pays manque cependant de stratégies institutionnelles et d’expertises pour mener cette transformation en "hotspot".

Consultez la note Fintech

ENERGIE

Un enjeu fort pour maîtriser le principal poste de dépenses de la Turquie à l'importation. L’objectif fixé par le Ministère Turc de l’Énergie et des Ressources Naturelles est d’atteindre une part de production de 30% en ressources renouvelables dans l’énergie totale du pays d’ici 2023. Pour arriver à ces objectifs, de nombreuses institutions de financements et aides étatiques ont été mises en place pour les investisseurs étrangers.

Consultez la note Energie

GESTION DE L'EAU

Avec une population de plus de 82 millions d’habitants dont les ¾ sont localisés en zone urbaine, la Turquie est confrontée à des enjeux matériels, financiers et environnementaux qui laissent présager une pénurie d’eau en 2030 au même titre que de nombreux autres pays. La Turquie a donc besoin d’exploiter ses ressources de manière optimale et efficace.

Consultez la note Gestion de l'Eau

PLASTIQUE

Le plastique est l'une des industries les plus jeunes et à la croissance la plus rapide en Turquie. La Turquie dispose de 2,7% des parts mondiales dans la production de plastiques faisant du pays le 2ème producteur européen (après l’Allemagne) et 6ème producteur mondial. Le pays reste en revanche fortement dépendant des importations de matières premières plastiques : 85% de ses besoins sont couverts par les importations.

Consultez la note Plastique

GRANDS PROJETS D'OPPORTUNITES EXPORT

La Turquie a engagé depuis septembre 2016 un programme de « super incitation » destiné à développer ses projets stratégiques. L’aboutissement des 23 projets retenus ne peut se faire sans le concours de savoir-faire pointus, conférant ainsi de réelles opportunités aux investisseurs étrangers.

Consultez la note Grands Projets d'Opportunités Export

LOGISTIQUE

Qualifiée de « pays pivot » ou « pays carrefour », la Turquie occupe une place de hub dans le secteur de la logistique. D’après les estimations, l’industrie logistique devrait atteindre un volume de commerce entre 200 et 240 milliards USD d’ici 5 ans et représente des opportunités pour les investisseurs étrangers en quête de débouchés export à l’international.

Consultez la note Logistique

ELECTROMENAGER

La Turquie se classe 8ème exportateur mondial, 1er européen et 2ème mondial en capacité de production de produits électroménagers. Le secteur doit cependant être prêt à faire face à la demande toujours plus croissante et ce pour des produits plus innovants et high-tech comme notamment les produits numériques connectés et « smart ».

Consultez la note Electroménager

ENERGIE SOLAIRE

L'énergie est le premier poste import de la Turquie et le pays a considérablement investi dans les ressources nationales et renouvelables au fil des années pour réduire sa dépendance vis-à-vis de l'étranger pour la production d'électricité. Parmi les ressources renouvelables, la Turquie opte principalement pour l'hydraulique et l'éolien. Le solaire, bien que moins exploité pour le moment, est considéré comme le domaine énergétique d'avenir puisque la Turquie offre un important potentiel solaire.

Consultez la note Energie Solaire