Newsletters et presse

Novembre 2019

Le mois de novembre a été marqué par un vif regain d'intérêt des investisseurs étrangers envers la Turquie. Nombreux ont été les industriels européens et asiatiques de secteurs d'activités variés à s'y engager à travers différentes stratégies d'investissements : croissance externe, acquisition de parts ou joint-venture. D'autres entreprises, déjà présentes sur le sol turc, ont réaffirmé leur confiance en annonçant leur volonté d'y investir davantage prochainement.

Autre signe de regain économique : la hausse des prévisions de croissance de l'OCDE pour la Turquie qui tablent désormais à +0,3% pour 2019 (contre -0,3%) et atteignent +3% pour 2020 (contre +1,6%).

En outre, le président turc a effectué les 12 et 13 novembre derniers une visite de travail à Washington sur invitation de son homologue américain. Malgré les différends diplomatiques, les deux présidents ont souligné d'importantes opportunités de coopération et d'échanges commerciaux.

ACTUALITES ECONOMIQUES & BUSINESS

Finalisation du projet TurkStream
Dans le cadre du projet TurkStream, la construction des deux gazoducs de 930 km devrait être finalisée d’ici la fin d’année 2019. Débuté en 2017, TurkStream est un projet qui consiste à construire deux gazoducs parallèles passant à 2.200 mètres sous la Mer Noire et reliant Anapa en Russie et Kıyıköy en Turquie. Le premier gazoduc sera connecté à la Turquie tandis que le deuxième fournira du gaz naturel en Europe. Une capacité de 31,5 milliards de mètres cubes de gaz sera transportée chaque année en Turquie et en Europe du sud et du sud-ouest répondant ainsi à la demande énergétique de 15 millions de foyers.
Source : Daily Sabah, 17 novembre 2019

Le hongkongais Kerry Logistics acquiert le transitaire turc ASAV
Kerry Logistics poursuit sa croissance en Europe et rachète une participation majoritaire du turc ASAV Lojistik. Cette acquisition va permettre aux 2 acteurs d’élargir davantage leur réseau mondial et de renforcer leurs capacités en tant que transitaires internationaux. Créé en 1994, le turc ASAV Lojistik fait partie des meilleures entreprises de transport aérien. Il a notamment été nommé première entreprise de fret aérien de Turquie en termes de tonnage par l’IATA à deux reprises en 2017 et 2018. Kerry Logistics, côté en Bourse, articule quant à lui ses activités à travers la logistique intégrée, le transit international de fret, les solutions de chaîne d’approvisionnement, la gestion et l’exploitation des ports maritimes ainsi que le courtage d’assurances.
Source : Dünya, 22 novembre 2019

Le Britannique Compass Group acquiert Türkas Gida
Le groupe Compass, un des plus grands groupes de restauration collective au monde, signe le rachat du turc Türkas Gida. Compass fournit aussi bien le secteur privé que public à travers de nombreux pays. Déjà présent en Turquie via le rachat de la société turque Sofra, l'entreprise britannique poursuit ainsi son développement sur le marché turc et y renforce son positionnement par l’acquisition de Türkas Gida. Cette dernière est la deuxième société leader dans son domaine en Turquie et assure le transport et la restauration de 76.000 personnes dans les plus grandes villes turques. Cette acquisition stratégique permettra à ces deux acteurs de bénéficier mutuellement de leurs réseaux et de renforcer davantage leurs positions de leader sur le marché turc.
Source : Dünya, 07 novembre 2019

Joint-Venture turco-suisse dans le secteur cosmétique
L'entreprise suisse Firmenich et le turc MG International s'associent dans une joint- ventrue stratégique. Toutes deux sont spécialisées dans la parfumerie et cultivent le même coeur de métier : l'élaboration de parfums créatifs et innovants. Entreprise familiale, le turc MG International a construit depuis 58 ans un héritage unique d'excellente en parfums, exportant ses créations vers 72 pays, ce qui fait d'elle l'une des plus grandes entreprises exportatrices turques dans le secteur de la chimie. Firmenich, fondée à Genève en 1895, est la plus grande entreprise privée au monde de parfums et de goûts. Investissant chaque année 10% de son CA en R&D, l'entreprise suisse est reconnue pour sa créativité et la force de son innovation.
Source : Cosmetics Technology, 05 novembre 2019

Dietrich Carebus, sauvé par son fournisseur turc Temsa
Le transformateur, adaptateur et distributeur de bus et cars Dietrich Carebus, basé dans le Bas-Rhin, a été repris par son fournisseur turc Temsa, fabricant d'autocars et de véhicules de transports urbains. 54 emplois sur 124 encore présents sur le site seront conservés. L'entreprise française, qui annonçait 80 millions € de CA, avait été placée en redressement judiciaire le 1er juillet dernier. Temsa ambitionne ainsi de croître et d'augmenter les volumes pour renforcer sa position sur le marché français, intéressé notamment par le réseau commercial de l'entreprise qui vendait entre 250 et 300 bus et cars par an de la marque Temsa et de la marque chinoise Yutong. Temsa devrait aussi développer de nouveaux produits, comme les bus électriques, pour conquérir d'autres segments de la mobilité tel que le secteur des transports urbains.
Source : Usine Nouvelle, 31 octobre 2019

Le groupe Accord Hotels ambitionne de doubler sa présence en Turquie d'ici 2023
La chaîne hôtelière française a manifesté son intention de continuer ses investissements en Turquie et d'y accroitre son nombre d’hôtels. Leader mondial pour ses activités de services hôteliers, ce géant est présent dans 110 pays et possède 15 marques d'hôtels sur les segments luxe et économique. Le groupe possède actuellement 55 hôtels en Turquie et envisage d’y investir davantage en ouvrant plus de 110 hôtels d’ici 2023. Le groupe a d'ailleurs récemment ouvert deux grands hôtels à Istanbul en collaboration avec le constructeur turc Tuna. Le secteur touristique, un des secteurs locomotifs du pays, enregistre actuellement une forte croissance : le nombre de visiteurs entre janvier et septembre 2019 a grimpé de 14,5% en glissement annuel.
Source : Borsamatik, 05 novembre 2019

Renault lance la production de ses blocs de moteur dans son usine turque
Pour la première fois, le français Renault va produire ses blocs de moteur en aluminium dans son usine à Bursa en Turquie qui seront destinés à être exportés en Chine, en Espagne et au Royaume-Uni. Associé depuis 1969 à OYAK, l’un des plus grands groupes industriels de Turquie, l’usine OYAK–Renault représente le plus important site de production automobile turc et produit près d’un véhicule sur deux. Avec cette décision, Renault fait de son usine turque le seul site de production de moteurs hybrides en Europe. Renault est classé 9ème constructeur automobile au monde.
Source : Hürriyet Daily News, 23 octobre 2019

L'entreprise turque Beta Tarım rejoint le groupe CCPA
Le turc Beta Tarım, actif dans le secteur des produits de nutrition animale, s'est associé au premier groupe mondial de producteurs d'aliments pour animaux, le Groupe CCPA, après 10 années de collaboration. Née en 2001 et basée à Izmir, Beta Tarım est spécialisée dans la fabrication de prémélanges et aliments minéraux pour l'alimentation animale des ruminants et volailles. Le groupe CCPA est, quant à lui, composé d'une quinzaine de filiales qui assurent la production de prémélanges d'additifs pour l'alimentation animale, la production d'aliments spécialisés et des activités de R&D en France et à l'international. La nouvelle entité s'appellera CCPA Turkey et officiera sur le marché turc via les équipes de Beta Tarım.
Source : Türkiye Gazetesi, 25 octobre 2019

Le nippon Hoshizaki entre dans le capital du groupe turc Öztiryakiler à hauteur de 28,6%
Hoshizaki acquiert une participation de 28,5% du turc Öztiryakiler. Toutes deux spécialisées dans les équipements pour cuisine professionnelle, Hoshizaki Corporation (côtée à la bourse de Tokyo) est l'une des trois plus grandes entreprises au monde dans ce domaine et Öztiryakiler est, quant à elle, une entreprise familiale fondée en 1958 qui exporte vers plus de 130 pays au Moyen- Orient, en Europe, Afrique, Asie et Amérique du Sud. Avec cette association, le géant japonais compte profiter du vaste réseau international du turc et pénétrer de nouveaux marchés en croissance, tandis que Öztiryakiler compte améliorer la qualité de ses produits grâce au savoir-faire du japonais.
Source : Dünya, 09 novembre 2019

Le scandinave Nibe poursuit son développement en Turquie par croissance externe
Après avoir acquis 51% des parts de la société turque Emin Group, le géant scandinave Nibe Industrier AB perpétue ses investissements en Turquie en rachetant 50% des parts d'Untes, fabricant turc d'équipements de ventilation et de climatisation. Avec un CA de 38 millions €, Untes occupe une position de leader sur son marché en Turquie mais aussi à l'export grâce à une gamme complète de produits destinés aux bâtiments industriels, institutionnels mais aussi commerciaux. L'accord conclu prévoit, par ailleurs, le rachat par Nibe de la totalité des parts restantes d'ici 2024. La multinationale Nibe, côtée à la bourse de Stockholm depuis 22 ans, est un grand groupe industriel suédois spécialisé dans la fourniture de solutions de chauffage.
Source : Dünya, 12 novembre 2019

Success story du français Atalian en Turquie ; une croissance multipliée par 10 en 5 ans
La filiale turque du groupe français Atalian Global Services a enregistré une croissance fulgurante depuis son entrée en Turquie en 2013, multipliant par 10 son CA en 5 ans. Le groupe s'est implanté sur le marché turc via le rachat d'Artel Tesis et a opéré depuis à 4 autres acquisitions d'entreprises locales. Atalian Turquie a réalisé ≈ 46 millions € de CA et prévoit d'atteindre 55 millions € cette année. Elle est devenue la filiale enregistrant la plus forte croissance d'Europe du groupe. Aujourd'hui, la société ambitionne de devenir le leader en Turquie dans l'externalisation du Facility Management au cours des 5 prochaines années. Groupe mondial de renom, Atalian opère dans 32 pays, emploie 125.000 collaborateurs dont 5.000 en Turquie et est au service de 32.000 clients dans le monde.
Source : Dünya, 05 novembre 2019

Le brésilien BRF manifeste son intention d'investir de nouveau en Turquie
Dans le cadre de sa stratégie d’expansion de ses produits halal, le géant brésilien BRF montre un vif intérêt à réinvestir en Turquie et affiche comme objectif d’augmenter à 20% sa part de production de poulet dans le pays. BRF est un des leaders dans l'exportation de volailles au monde. En 2017, il a racheté 79% des parts de Banvit, un des plus grands producteurs de volailles de Turquie. Une collaboration qui a permis au brésilien de bénéficier des opportunités de croissance du marché turc ainsi que de créer d’importantes synergies commerciales et opérationnelles. Conscient des potentiels de développement, BRF envisage de passer rapidement à l’action afin de tirer profit des avantages du marché turc et des régions environnantes.
Source : Ekogündem, 13 novembre 2019

Télécharger la newsletter au format PDF