Newsletters et presse



Juin 2020

Au mois de juin, la Turquie a poursuivi son processus de normalisation progressive et contrôlée. Les bars, restaurants et cafés ont réouverts leurs portes sous condition d'appliquer les mesures d'hygiène et de distanciation sociale, les couvre-feux mis en place les week-ends dans les villes comptant le plus de cas ne sont dorénavant plus appliqués mais des couvre-feux partiels sont périodiquement mis en place et les vols domestiques et internationaux ont repris de manière graduelle.

Après avoir repris début juin ses vols intérieurs puis ses premières liaisons internationales, la Turkish Airlines se prépare à relancer des routes supplémentaires le mois prochain avec la France. Ses vols vers Paris-CDG deviendraient biquotidiens le 1er juillet puis tri-quotidiens le 15 juillet. Au départ d'Istanbul, la compagnie nationale compte opérer à partir du 2 juillet cinq vols par semaine vers l’aéroport de Marseille-Provence, et autant en direction de Toulouse Blagnac. Toujours depuis Istanbul, Lyon Saint-Exupéry passerait de trois à sept rotations hebdomadaires le 1er juillet, tandis que l’EuroAirport de Bâle-Mulhouse gagnerait une cinquième rotation hebdomadaire le même jour.

Par ailleurs, le ministère de l'Intérieur a levé toutes les restrictions aux frontières terrestres, aériennes et maritimes à l'exception de celles avec l'Iran. Mais à l'entrée du territoire, les citoyens turcs comme étrangers devront passer par un contrôle médical.

Sur le plan économique, la Turquie a enregistré un taux de croissance spectaculaire au premier trimestre avec 4,5%. La Turquie et l'Inde ont ainsi été les deux seules économies du G20 à avoir enregistré une croissance positive sur cette période. Bien que la Turquie ne soit pas épargnée des conséquences économiques liées à la pandémie, sa croissance devrait être impactée dans une moindre mesure comparée aux autres économies. La Banque mondiale prévoit en effet une récession de - 3,8% en Turquie pour cette année mais qui sera accompagnée d'un rapide rebond dès 2021 avec une croissance prévisionnelle de 5% ; et le discours du président de la BERD, M. Suma CHAKRABARTI, vient appuyer ces prévisions. En effet, il estime que la Turquie devrait être l'un des pays qui tirera le meilleur profit de cette crise grâce à la volonté des entreprises internationales de diversifier et de raccourcir leurs chaînes d'approvisionnements de la Chine vers la Turquie.

En parallèle, le secteur des produits et services numériques devrait être l'un des secteurs moteurs à accompagner ce dynamisme économique comme en témoigne les nombreux investissements effectués au mois de juin dans ce domaine : la FinTech TPAY Mobile, le géant américain du divertissement en ligne Zynga ou encore de Team.blue, spécialiste du web hosting

ACTUALITES ECONOMIQUES & BUSINESS

La Turquie enregistre un taux de croissance de 4,5% au T1 2020
L'économie turque enregistre malgré tout une croissance exceptionnelle de 4,5% en glissement annuel au premier trimestre de l'année. La croissance a néanmoins été freinée par l'apparition du coronavirus, confirmé en Turquie le 11 mars dernier. Avant cette crise, les estimations oscillaient entre 5% et 6%. La croissance a été portée par le secteur des services (+12,1%), de l'information et de la communication (+10,7%) et de l'industrie (+6,2%). L'administration publique, l'éducation, la santé et les services sociaux ont aussi enregistré une forte hausse (+4,6%). Les secteurs comme l'agriculture, l'immobilier, la finance, l'hébergement, la restauration et le transport ont aussi contribué à la croissance mais dans une moindre mesure. Seul le secteur de la construction s'est contracté de -1,5%.
Source : Daily Sabah, 29 mai 2020

Constitution de nouvelles "zones franches spécialisées" dans la R&D et l'informatique
Afin d'encourager la production et l'exportation de produits et services à haute valeur ajoutée, le ministère du Commerce a mis en place un modèle de "zones franches spécialisées". Ce modèle offrira aux entreprises spécialisées dans la R&D ou l'informatique des incitations telles que des exonérations fiscales, des réductions de loyers ou encore un soutien à l'emploi qualifié. Ces zones devraient contribuer significativement à attirer les investisseurs étrangers d'une part et à soutenir la main d'oeuvre jeune et qualifiée du pays d'autre part. La zone franche spécialisée de la ville d'Istanbul, coeur économique du pays, se concentrera sur les technologies de l'information et visera à accélérer davantage le dynamisme dans le développement de logiciels et de jeux.
Source : Daily Sabah, 09 juin 2020

La BERD continue de soutenir fortement l'économie turque
La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) poursuit son soutien massif à l'économie turque pour lutter contre les impacts économiques liés à la pandémie. En complément des 430 millions $ de prêts accordés le mois dernier à quatre banques turques, elle a accordé ce mois-ci un financement de 75 millions $ à Akbank. Ces fonds seront acheminés vers les entreprises turques connaissant des difficultés temporaires et ayant besoin de financements pour surmonter la crise. Parallèlement, la BERD a accordé un prêt de 100 millions $ au principal fournisseur de télécommunication Turk Telekom visant à financer la modernisation des infrastructures en utilisant des technologies et des équipements économes en énergie. Enfin, en collaboration avec la Fondation JPMorgan Chase, la BERD va accorder des subventions visant à soutenir la croissance des petites entreprises turques et en particulier de l'entrepreunariat féminin.
Source : BERD.com, 02-10-12 juin 2020

Zynga rachète le développeur turc de jeux vidéo Peak Games pour 1,8 milliard $
Le géant américain du divertissement en ligne et de jeux vidéo Zynga a acquis le développeur turc de jeux mobiles Peak Games pour 1,8 milliard $. Créé en 2010 et basé à Istanbul, Peak Games est propriétaire de Toon Blast et Toy Blast, deux jeux particulièrement populaires aux Etats-Unis qui comptent 12 millions de joueurs quotidiens et qui se sont classés respectivement dans le top 10 et le top 20 des jeux iPhone les plus rentables depuis plus de deux ans. Zynga avait déjà racheté le jeu de cartes mobile de Peak Games en 2017 pour 100 millions $. "Peak Games devrait augmenter le nombre d'utilisateurs à travers le monde de Zynga de plus de 60% tout en renforçant l'audience internationale de Zynga" peut-on lire sur le communiqué du géant américain. Cette acquisition ne changera pas l'organisation actuelle de Peak Games ; la start-up turque continuera ses opérations à Istanbul avec son équipe de 100 personnes.
Source : Aujourd’hui la Turquie, 01 juin 2020

L'Institution des produits pharmaceutiques et équipements médicaux est membre du CIH
L'Institution turque des produits pharmaceutiques et équipements médicaux (TITCK), qui avait le statut d'observateur auprès du Conseil international d'harmonisation (CIH) des exigences techniques pour l'enregistrement des médicaments à usage humain, est désormais membre à part entière du CIH. Cette adhésion complète signifie que les médicaments à usage humain homologués en Turquie, que les études cliniques et activités de pharmacovigilance menées dans le pays répondent désormais aux normes internationales. Le CIH produit des instructions harmonisées pour le développement pharmaceutique global et les réglementations connexes et rassemble 5 régions (Europe, Japon, Etats-Unis, Canada et Suisse).
Source : titck.gov.tr, 03 juin 2020

Le secteur des technologies grand public a progressé de 20,8% au T1 2020
Entre janvier et mars 2020, la Turquie a enregistré une croissance de 20,8% dans le secteur des technologies grand public et a atteint un chiffre d'affaires de 17,2 milliards TRY. Cette progression est en partie la conséquence des appels au confinement et au travail à distance qui ont favorisé les ventes pour certaines catégories de produit ; les PC, webcams et ordinateurs portables étant les groupes de produit ayant enregistré la plus forte croissance au premier trimestre. Dans ce contexte, le chiffre d'affaires du secteur des technologies de l'information a atteint 1,9 milliard TRY, en hausse de 82,4% sur la même période. Le secteur des équipements et fournitures de bureau a également enregistré une forte hausse de 43,2% réalisant un chiffre d'affaires de 168 millions TRY.
Source : Dünya, 07 juin 2020

Mise en place d'un mécanisme de soutien aux exportateurs pour leurs activités numériques
Face à l'utilisation massive des nouveaux outils digitaux, le ministère du Commerce a mis en place un mécanisme de soutien aux exportateurs turcs dans leurs activités numériques afin d'encourager les entreprises à exporter par le biais de ces nouveaux outils numériques. Dans le cadre de ce programme, les dépenses d'adhésion des entreprises aux sites de e-commerce seront soutenues à 80% en 2020 puis à 60% les années suivantes, les coûts de participation des entreprises aux délégations commerciales virtuelles et aux salons virtuels ainsi que l'organisation d'un salon virtuel par une entreprise exportatrice seront pris en charge à 50%.
Source : Habertürk, 09 juin 2020

La FinTech TPAY Mobile rachète le turc Payguru
La société de technologie financière basée au Emirats Arabes Unis TPAY Mobile acquiert la totalité des participations du turc Payguru qui propose une plateforme d'intégration de paiement nouvelle génération. Cette acquisition intervient à une période où la demande de services en paiement numérique augmente en raison de la pandémie du coronavirus. Au Moyen- Orient et en Afrique du Nord (MENA), les paiements mobiles sont une alternative pour 50% de la population dont la plupart est sous-bancarisée. Dans la région MENA, le secteur FinTech croît à un taux de croissance annuel moyen de 30%, un chiffre bien supérieur au taux mondial moyen qui est de 11%. "Cette transaction étend notre empreinte dans la région, poursuit notre diversification dans de nouveaux secteurs d'activité et renforce également de manière significative notre proposition de services à valeur ajoutée" a déclaré le PDG de TPAY Mobile. La transaction est actuellement en attente de validation de la Banque centrale turque et de l'Autorité de concurrence.
Source : Dünya, 10 juin 2020

Le belge Team.blue acquiert le turc Natro, société de web hosting
Natro, société turque fondée en 1999 et spécialiste de l'hébergement web, a été rachetée par Team.blue, société belge déjà présente dans 10 pays européens. Natro est l'une des entreprises leader dans le domaine du web hosting en Turquie avec plus de 120.000 clients actifs et plus de 500.000 noms de domaine enregistrés. La société axe ses services autour de plusieurs solutions numériques telles que l'hébergement web, la location et l'hébergement de serveurs, les services de noms de domaine ou les solutions de sécurité diverses. La société belge, qui comprend déjà de nombreuses marques telles que Combell, TransIP, Register Group, UnoEuro, Hosting Ireland ou DanDomainIl, bénéficiera d'un marché à forte opportunité et de croissance puisqu'il est estimé que le marché turc de l'hébergement web et des applications compte plus de 80 millions de clients potentiels.
Source : Dünya, 22 juin 2020

La Turquie, dans le top 10 mondial en centrales hydroélectriques
Selon le rapport publié par l'Association internationale de l'hydroélectricité (IHA), la Turquie se hisse 2ème pays européen et 9ème pays mondial en termes de puissance installée en centrales hydroélectriques avec 28.358 MW. Elle se hisse ainsi derrière la Chine, le Brésil, les Etats-Unis, le Canada et l'Inde, qui font partie du top 5 et se positionne juste devant la France qui elle dispose de 25.519 MW de puissance installée. Avec les nombreux projets en cours, la Turquie estime pouvoir laisser derrière elle la Norvège pour se hisser 1er pays d'Europe en 2023. La puissance installée devrait en effet dépasser 31.000 MW à la fin de cette année et atteindre 32.000 MW en 2021.
Source : Daily Sabah, 04 juin 2020


Télécharger la newsletter au format PDF