Newsletters et presse



Janvier 2020

Selon les nouvelles estimations du FMI et de la Banque mondiale, la Turquie devrait connaître un retour de sa croissance en 2020 à environ 3%, un scénario nettement plus optimiste que celui avancé courant 2019 par ces deux institutions qui prévoyaient une croissance autour de 0% voire 1%.

La Banque mondiale souligne ainsi que l'activité devrait rebondir à un rythme plus rapide que prévu à mesure que la demande intérieure s'améliore. Un rebond qui pourrait se renforcer si les risques commerciaux mondiaux internationaux s'atténuaient. Pour 2021, la Banque mondiale prévoit une croissance de 4%, légèrement en deçà des prévisions du gouvernement turc qui anticipe 5% jusque 2022.

Par ailleurs, le FMI note que la dérive des prix a nettement ralenti depuis le début de l’année, passant de plus de 25% en octobre 2018 à moins de 9% un an plus tard. Avec le redressement des comptes courants - lesquels devraient afficher un léger déficit en 2019, alors que ce dernier représentait 3,5% du PIB en 2018 - et l’apaisement des tensions sur les marchés de change, la monnaie locale s’est stabilisée.

ACTUALITES ECONOMIQUES & BUSINESS

La voiture « Made in Turkey » officiellement en route
2 modèles, la SUV et la berline ont fait leur apparition au grand jour parmi les cinq modèles prévus. Les tests du modèle SUV se sont tenus à Gebze dans la région de Kocaeli. Des tests concluants et prometteurs pour l'avenir du Groupement d'entreprises de l'automobile turque - TOGG. A l'image de son avancée technologique, les modèles dévoilent des caractéristiques à la pointe de la technologie et une conception signée par l'emblématique entreprise italienne de design en carrosserie automobile Pininfarina, célèbre pour ses collaborations avec Ferrari, Maserati, Alfa Romeo ou encore Peugeot. La production se fera à Bursa (objectif de production : 175.000 / an) et le site compte employer plus de 4.000 salariés. Découvrez dans notre infographie les détails sur la voiture nationale turque.
Source : Dünya, 27 décembre 2019

Les fusions & acquisitions en Turquie en 2019
Les transactions en fusions & acquisitions (Fusac) en Turquie, y compris celles non divulguées, ont atteint 5 milliards $ en 2019 selon le dernier rapport publié par le cabinet Ernst & Young. Au total 212 transactions ont été scellées, contre 191 l'année précédente. Les investisseurs étrangers ont réalisé 76% de la valeur totale des échanges, maintenant leur place devant les investisseurs turcs. En termes de nombre, les investisseurs étrangers ont enregistré une hausse de 15% (77 contre 67 en 2018) soit 36% des Fusac. "On constate que l'intérêt des investisseurs étrangers pour la Turquie était inférieur au potentiel du pays en raison de développements négatifs dans la région, (...)" souligne le rapport. Le cabinet s'attend à un volume de Fusac de 8 milliards $ en 2020.
Source : Ernst & Young Turquie, 07 janvier 2020

Le croate Meritus Ulaganja acquiert son homologue turc CMC
Le fournisseur de services d'externalisation des processus d'affaires (BPO) du croate Meritus, la société M+, a acquis 70% des parts du turc CMC (Customer Management Service), propriété de la société britannique Mid Europa Partners. CMC est le plus grand centre d'externalisation de la Turquie et fournisseur de services de gestion de la clientèle, employant plus de 4.000 personnes. Avec cette acquisition, le groupe M+ devrait devenir un centre de contact régional de premier plan et un fournisseur de services BPO servant plus de 220 clients dans 58 pays. Le secteur des centres d'appel est un domaine qui attire particulièrement les sociétés européennes et notammen françaises : déjà en 2010 le géant français Teleperformance avait acquis le turc Metis Bilgisayar ; dernièrement en 2016, le français Webhelp avait racheté l'un des leaders du marché turc Callpex.
Source : Dünya, 29 janvier 2020

Le leader mondial TTTech Auto acquiert le turc Red Pine
L'autrichien TTTech Auto, leader mondial de logiciels de sécurité pour la conduite automatisée, a acquis la société turque Red Pine Software. Avec cette acquisition, TTTech Auto augmente ses capacités de développement de logiciels pour les projets Advanced Driver Assistance Systems (ADAS) et Automated Driving (AD). L'équipe de Red Pine concentre en effet des experts en génie logiciel embarqué automobile avec une expertise spéciale sur les systèmes ADAS. Cette acquisition représente une étape clé de la stratégie de croissance internationale de TTTech Auto, déjà bien établi en Europe et dans la région CEE.
Source : TTTech Auto, 07 janvier 2020

L’allemand TUI rachète un nouvel hôtel en Turquie
La filiale turque du géant allemand TUI a réalisé sa 17ème acquisition en Turquie en rachetant le Club Asteria Belek, situé à Antalya, destination balnéaire très prisée en Turquie. Ce village de vacances de cinq étoiles et construit sur 125 hectares, dispose de 594 chambres, 20 villas, 8 piscines et un parc aquatique actuellement en cours d'extension. Avec cette acquisition, l'allemand TUI complète ainsi sa gamme de concept All Inclusive, un concept phare en Turquie très plébiscité par les touristes locaux mais aussi étrangers. Le géant allemand du tourisme témoigne ainsi de son ambition envers le marché turc : en 2019 la société avait accéléré son implantation en rachetant 4 hôtels en Turquie.
Source : Dünya, 31 décembre 2019

La BERD cherche à renforcer ses investissements en Turquie
Après avoir massivement investi malgré des conditions de marché difficiles en 2019, la BERD poursuivra ses investissements en Turquie en 2020. L'année 2019 a en effet été difficile pour l'économie turque. La menace de sanctions et l'instabilité du marché ont impacté la confiance des investisseurs, entraînant de plus faibles niveaux d'investissement public et privé. Malgré ce contexte, le volume d’affaires de la BERD en Turquie est resté inchangé en 2019 par rapport à l’année précédente. “L'année dernière, nous avons fourni 1 milliard € de financement dans divers secteurs et avons pu soutenir nos clients pour assurer la continuité des opérations et la recherche d'opportunités de croissance.” a déclaré le DG de la BERD.
Source : BERD, 16 janvier 2020

Déficit budgétaire de 21,8 milliards $ en 2019
Avec 154,2 milliards $ de recettes et 175,9 milliards $ de dépenses, le solde budgétaire du gouvernement central a enregistré un déficit de 21,8 milliards $ en 2019. Alors que les revenus budgétaires ont augmenté de 15,5% en glissement annuel, les dépenses ont elles enregistré une hausse de 20,3%. En 2018, le solde budgétaire avait enregistré un déficit de 14,8 milliards $, atteignant l'objectif de fin d'année d'un ratio de 1,9% de déficit budgétaire par rapport au PIB. Le programme économique du pays, annoncé en septembre dernier, vise à maintenir le ratio du déficit budgétaire au PIB à 2,9% jusqu'en 2021.
Source : Actualités News, 18 janvier 2020

Yamma acquiert 30% du turc Sanovel, fabricant pharmaceutique
La société luxembourgeoise Yamma Investments a acquis une participation de 30% dans le fabricant turc de médicaments génériques Sanovel pour 200 millions $ (Groupe Toksöz). Cette acquisition devrait permettre au turc de réaliser des dépenses en R&D de nouveaux produits et d'investir pour développer ses exportations. Sanovel produit chaque année quelque 300 millions de boîtes individuelles de médicaments, notamment contre les maladies cardiovasculaires, respiratoires, gastro-intestinales mais aussi des traitements antidiabétiques et des antibiotiques. Opérant en Géorgie, Azerbaïdjan, Russie, Irak et dans d'autres pays de la région, la société a récemment commencé à exporter vers l'Espagne et l'Italie. Selon l'association des fabricants pharmaceutiques de Turquie, Sanovel figure parmi les 20 premiers producteurs de médicaments de Turquie se conformant aux normes internationales.
Source : Dünya, 28 janvier 2020

Taronis Technologies investit 200 millions $
Le géant américain Taronis Technologies a réalisé un investissement de 200 millions $ en Turquie pour produire des unités de gazéification de 300 kW dont tous les équipements seront approvisionnés de Turquie. Cette annonce intervient quelques semaines après la création d'une JV avec un consortium commercial basé à Ankara détenu à 74% par Taronis Fuel. "L'emplacement stratégique de la Turquie au coeur de l'Europe (...) offre un accès compétitif aux marchés européen et asiatique" a déclaré le PDG de Taronis. "Cela permettra à Taronis d'accéder à des marchés productifs alors qu'il cherche à accélérer la vente d'unités supplémentaires de gazéification aux pays voisins (...)".
Source : Dünya, 11 janvier 2020

Le turc Uraw Cosmetics rachète LifeCell
La société turque Uraw Cosmetics, fondée il y a tout juste 2 ans, a acquis l'américain LifeCell, reconnu mondialement pour ses solutions anti-âge, anti-rides et ses soins pour la peau. L'ascension fulgurante du turc s'explique notamment par une large gamme de produits de haute qualité fabriqués grâce à des investissements en R&D élevés. Son produit phare, le Serum Bleu, a notamment été plébiscité et relayé par les célébrités locales pour ses bienfaits sur la chevelure, favorisant la repousse et luttant contre la chute des cheveux. Avec cette acquisition, Uraw Cosmetics compte profiter du savoir-faire et de la technologie des laboratoires de l'américain pour investir davantage en R&D afin de proposer des produits toujours plus innovants.
Source : Cumhuriyet, 09 janvier 2020

Télécharger la newsletter au format PDF