Blog Business Turquie

SECTEURS A FORTES OPPORTUNITES EXPORT EN TURQUIE PAR ADVANTIS

02-03-2020

Le marché turc se développe considérablement et constitue une réelle opportunité pour les entreprises étrangères dans de nombreux domaines. L’ampleur du marché intérieur, la dynamique de croissance, l’augmentation continue du pouvoir d’achat, la diversité des besoins dans les secteurs les plus variés (biens de consommation, biens industriels, transports, etc.) font de la Turquie un marché à la fois porteur et stratégique pour les entreprises étrangères. 

Les entreprises cherchant à s’implanter en Turquie devront travailler sur plusieurs axes pour adapter leur offre aux conditions et spécificités locales, définir précisément leur cible, identifier le canal de distribution le plus adapté à leur stratégie et au potentiel de développement. L’attractivité économique d’Istanbul plaide en règle générale pour la recherche d’un partenaire dans cette ville ; il convient toutefois de ne surtout pas négliger d’autres villes et régions de Turquie comme Mersin, Adana, Gaziantep, Konya, Kayseri (en plein essor économique depuis la dernière crise financière de 2001), sans omettre Ankara, Bursa et Izmir, les 3 autres piliers de l’économie turque. 

Le marché turc est tiré à la fois par :

1. Le poids industriel du pays, qui bénéficie à l’ensemble des filières liées aux équipements, aux matériels de transport, à la transformation industrielle - textile, automobile, industrie agroalimentaire, produits blancs et bruns, etc. Les besoins des entreprises en équipements et transferts de technologie présentent de réelles opportunités.

2. L’évolution du niveau de vie et des habitudes de consommation de sa jeune population qui traduisent son goût pour la modernité et bénéficient aux secteurs de la maison et décoration, de l’univers de la personne, de la santé, du numérique, etc.

Les points forts : 

- Les tentatives répétées de la Turquie pour rejoindre l'Union européenne ont contribué à établir l'adoption de règlements et de normes commerciales européennes, ce qui a libéralisé considérablement l’économie.

- Dans la continuité de ces réformes, le gouvernement s’attelle à attirer les IDE dans la technologie, les textiles, les services (santé, éducation, transport en commun), les télécommunications, la construction navale, l'électronique et les bio-technologies.

- Par sa vitalité démographique, le pays dispose d’une population jeune qui s’émancipe au sein d’une classe moyenne en plein développement (pouvoir d’achat en hausse) et orientée vers la consommation.

- De plus, le coût relativement bas de la main-d'œuvre constitue un avantage supplémentaire de la Turquie.
Enfin, la Turquie dispose d’une situation géographique de choix et lui permet d’être un hub régional entre l’Europe, l’Asie et la zone économique MENA.

Secteurs à haut potentiel : les principales opportunités 

Le projet « Vision 2023 » est un plan de développement économique, social et politique qui fixe des objectifs à atteindre d’ici 2023 ; date du centenaire de la fondation de la république turque ; en vue de hisser la Turquie parmi les dix premières puissances mondiales. 

- Automobile, transport et logistique
- Santé et sécurité sociale 
- Agriculture – Agroalimentaire – Elevage
- Défense et sécurité
- Industrie et hautes technologies 
- Finances, banques, fintech
- Energie et technologie du nucléaire
- Innovation gestion publique et développement humain Tourisme, 
- Environnement et urbanisme

Ce projet définit dix secteurs « stratégiques moteurs » à développer pour atteindre les objectifs communs de la Vision 2023 : 

- Innovation et R&D : développer les savoir-faire technologiques 
- Compétitivité 
- Montée en compétence humaine 
- Made in Turkey : construire des marques locales fortes à l’export 
- Autonomie : réduire la dépendance aux importations 
- Force régionale : devenir un exemple 

INDUSTRIE

La fabrication des machines demeure l’un des principaux leviers de croissance de l’économie turque. Ce secteur joue un rôle crucial dans le développement de la grande industrie manufacturière turque, en raison principalement de sa capacité à produire des biens intermédiaires et à fournir des intrants nécessaires au développement des autres secteurs, notamment la construction, l’énergie, les textiles, l’agriculture et les mines. 

La Turquie est un pays riche en ressources naturelles : bore, charbon, fer, zinc, chrome, cuivre, argent. L'exploitation de ces ressources est encore peu développée et représente de nombreuses opportunités. Cela peut également déboucher sur des opportunités dans l'industrie lourde. Les grands travaux sont également en mesure d'offrir bon nombre d'opportunité. 

INGENIERIE, ECO-CONSTRUCTION ET IMMOBILIER 

Depuis une dizaine d’année, le secteur de la construction est l’un des éléments clés de l’économie. Services de conseil de génie civil pour le transport, la construction urbaine et le bâtiment résidentiel. Les projets financés par les établissements internationaux tels que la Banque Mondiale, la Banque Européenne d'Investissement, etc. offrent les meilleures perspectives pour les entreprises. 

Les entreprises devraient envisager préférentiellement des joint-ventures en participation avec les sociétés turques, pour tirer profit des bas coûts de la main d'œuvre turque et de la bonne connaissance de la bureaucratie locale. 

La restauration, la rénovation et le renforcement des constructions c’est-à-dire l’écoconstruction est également un marché en progression, en liaison avec la prise de conscience des risques de séisme. 

La Turquie est l'un des marchés immobiliers les plus prometteurs d'Europe. Grâce à sa situation stratégique au carrefour de l’Europe, du Moyen-Orient et de l’Asie centrale, et avec sa population de 83 millions d’habitants, la Turquie offre d'excellentes opportunités aux promoteurs immobiliers et aux investisseurs en combinant un vaste secteur de construction à une production commerciale et industrielle croissante. 

Selon l'indice d'attractivité 2016 de JLL, Istanbul est le 6e marché le plus attrayant en Europe après Londres, Paris, Moscou, Milan, Madrid. 

EQUIPEMENT MEDICAL : SOINS DE SANTE ET TOURISME

- Matières premières (plastiques, chimiques, métaux précieux...) 
- Matériels chirurgicaux (avancés, connectés...) 
- Equipements pour hôpitaux (lits, matelas, équipements salles blanches, lève- personnes...) 
- Equipements pour laboratoires (appareils, simulateurs...) 
- Appareils et dispositifs médicaux (imagerie, chirurgie, traitement du cancer, dentaire, orthopédie, esthétique...) 
- Sécurité, capteurs, éclairage, sanitaire... 
- Forte demande d’équipement avancé en médecine et chirurgie comprenant les systèmes d'équipements d'imagerie médicale et de radiologie, car la Turquie continue à augmenter le nombre d'hôpitaux privés et l'achat d'équipement médical avancé se poursuivra

De plus, avec un volume actuel de 60 milliards de dollars US, le secteur de la santé turc devrait atteindre un volume de 160 milliards de dollars US d'ici à 2023. Parmi les nombreux facteurs justifiant l’attraction des fournisseurs de soins de santé étrangers en Turquie figurent les réformes mises en œuvre dans le secteur de la santé par le gouvernement. Investir dans le secteur des soins de santé turc est devenu plus facile depuis la récente adoption d’une loi encourageant le partenariat public-privé dans la fourniture des services de soins de santé. 

- Destination de 1er plan pour le tourisme médical 
- 765.000 touristes médicaux en 2017 / CA de 7,2 milliards USD 
- Objectif : devenir 2ème destination touristique médicale au monde d’ici 2023 

Le secteur s’appuie sur les fortes demandes étrangères en matière de greffes de cheveux et de services de physiothérapie. Les prix abordables et la qualité des soins sont les motivations qui ont attiré des patients de 60 pays étrangers l’année dernière. Le chiffre de 20% supplémentaire de touristes visitant la Turquie pour réaliser des opérations de chirurgie plastique a été avancé dans la presse. Dans son « Objectif 2023 », le gouvernement turc a fixé un objectif de 7 milliards USD de revenus du tourisme médical. 

ENVIRONNEMENT – ENERGIE – ENERGIES ALTERNATIVES ET RENOUVELABLES 

La Turquie est un marché énergétique important et est un pays incontournable pour le transit international du pétrole ; La Turquie est un pays au fort potentiel pour le transit du gaz naturel vers l'UE. 
L’engagement des principaux décideurs et les autorités de régulation des marchés donne signe à l’amélioration du climat des investissements globaux. L’intérêt devrait encore rester limité concernant les investisseurs nationaux. L’intérêt étranger dans les centrales à gaz et les énergies renouvelables annonce de gros investissement à venir. 

- Infrastructures 
- Nucléaire : d’importants investissements sont prévus pour la construction d’une centrale à Sinop dont la mise en service est prévue en 2023. Ce projet devrait créer de nombreuses opportunités pour les fournisseurs et sous-traitants. 
- Traitement des eaux usées et assainissement 
- Construction et réhabilitation des réseaux d'assainissement et d'eau potable 
- Gestion et élimination des déchets solides, liquides et hospitaliers 
- Réhabilitation et construction de décharges 
- Le marché turc de l’énergie offre une vaste gamme de production d’électricité passant par toutes les sources d’énergie connues à la fabrication de machines et d’équipements (la Turquie se place en première position mondiale en ce qui concerne le taux de croissance des éoliennes et jusqu’à présent, seul 15% de son potentiel a été utilisé. 
- Les opportunités pour les formes renouvelables de la production d’énergie, à savoir hydroélectrique, éolienne, solaire, géothermique et autres, sont abondantes en Turquie et la promotion des politiques soutenues par des tarifs de rachat favorables devraient augmenter sa participation dans le réseau national au cours des années à venir. De fait, le gouvernement turc s’est fixé comme priorité de porter la part des sources d’énergie renouvelables dans la capacité totale installée du pays à un pourcentage remarquable de 30% à l’horizon 2023. 
- Services de consultance pour les nombreuses sociétés et groupes turcs acteurs du secteur de l’énergie. 

BIENS DE CONSOMMATION 

Le marché de la consommation va continuer à se développer offrant des possibilités d’affaires dans des domaines très variés. 

- Accessoires de mode (articles de luxe surtout) 
- Matériel informatique innovant 
- Lunetterie et optique 
- Cosmétiques et parapharmacie 
- Décoration de la maison 
- Transports 
- Services 
- Cosmétique 

La production locale de cosmétiques est principalement tournée vers les produits d’hygiène et de maquillage milieu de gamme. La Turquie reste dépendante de l’extérieur pour les produits cosmétiques, notamment pour les parfums, les produits de soin et le maquillage. 
L’industrie du luxe est en plein essor en Turquie. Le développement est rapide surtout au niveau des centres commerciaux, dont certains sont positionnés sur le segment du luxe.
Mais aussi la joaillerie, la mode, l’orfèvrerie, le cristal, la porcelaine... 

SERVICES AUX ENTREPRISES 

L’économie dynamique et l’amélioration de l’environnement des affaires en Turquie ont ouvert la voie à une augmentation spectaculaire du nombre d’entreprises étrangères dans le pays. 

La Turquie est dotée d’une solide expérience dans la fourniture d'une vaste gamme de services commerciaux, tels que le conseil en ingénierie et architecture, les essais techniques et les centres d’appels. 

Mais, le pays a besoin d’expertise en ce qui concerne les services fondés sur la connaissance tels que l’audit et la comptabilité, l’assistance juridique et la consultation : 

- Conseil en ingénierie et architecture 
- Essais techniques 
- Centres d’appels 
- Services fondés sur la connaissance : tels que l’audit et la comptabilité, l’assistance juridique et la consultation jouent également un rôle déterminant dans l’économie de la Turquie.

Dans de nombreux secteurs, la Turquie manque d’innovations et les sociétés turques cherchent à nouer de nouveaux partenariats technologiques avec des sociétés étrangères. Le gouvernement a mis en place de nombreuses mesures incitatives en faveur de l’investissement avec un soutien financier à l’innovation et à la R&D. 

La Turquie est un grand marché émergent de plus de 83 millions d’habitants, sensible aux nouvelles technologies et réceptif aux produits innovants. La moitié de la population a moins de 30 ans et le PIB/habitant a été multiplié par 3 en dix ans.

AGROALIMENTAIRE 

L’alimentation est le 2ème poste de dépenses de consommation des ménages (après le logement). 
L’évolution des modèles de consommation et le développement du travail à temps plein des femmes ont stimulé l’intérêt des consommateurs pour les produits emballés et préparés. 

Le consommateur, de plus en plus exigeant, souhaite de nouveaux produits même s’il reste assez conservateur et orienté prix. Les produits alimentaires importés doivent faire face à la concurrence locale et aux procédures d’importation coûteuses. Pour les produits importés, la Turquie demeure ainsi un marché de niche concentré principalement à Istanbul, dans les grandes villes (Ankara, Izmir) ainsi que dans les zones touristiques du pays. 

La Turquie agit actuellement en tant que plaque tournante pour la production, la transformation et l'exportation de denrées alimentaires à grande échelle vers les marchés européens et le Moyen-Orient. 

La Turquie présente un ensemble d’atouts pour les investisseurs potentiels du secteur agroalimentaire ; Les secteurs de l'agro-alimentaire sont aujourd'hui demandeurs en équipements. Les mécanismes de soutien mis en place par le Gouvernement turc incluent des dispositions législatives assouplies, l’examen de la structure fiscale, une main-d’œuvre compétitive et des mesures d’incitation à l’investissement. 

La Turquie offre d’importantes opportunités d’investissement, en particulier dans les sous-secteurs agroalimentaires tels que la transformation des légumes et des fruits, les aliments pour animaux, l’élevage, la volaille, les produits laitiers et les aliments fonctionnels, l’aquaculture, et les catalyseurs. 

DEFENSE ET SECURITE 

L’industrie de la défense en Turquie est un secteur en plein essor.
Le secteur de la défense dans l’industrie turque enregistre une dynamique positive et régulière depuis plusieurs années. Les universités, les centres de recherches et les petites et moyennes entreprises (PME) du secteur sont derrière la réussite de l’industrie de la défense et de l’aéronautique en Turquie. 

L'industrie de la défense et de l'aéronautique a réalisé 2,2 milliards USD d'exportations en 2018 (+17% vs 2017) et 2.14 milliards USD d’exportations entre entre janvier et octobre 2019.

Le poids de l’industrie de la défense turque est porté par les villes d’Ankara, Eskisehir et Istanbul. Les entreprises basées dans la capitale turque, Ankara, arrivent en première place de ces résultats. En outre, quatre entreprises turques sont classées parmi les 100 plus grands acteurs de la défense en 2019 (Aselsan, TAI, Roketsan, STM).

La Turquie est un pays industriel dynamique avec un secteur de la défense et de la sécurité qui connait une croissance très forte : le savoir-faire local est reconnu et les industriels de ce secteur sont en demande de nouvelles technologies et de partenariat stratégique.

Le Gouvernement soutien les partenariats avec les savoir-faire étrangers et aussi les projets d'innovation et de R&D. Ceci conduit donc les entreprises turques du secteur de la défense et de la sécurité, entre autres, à rechercher des partenariats technologiques avec des sociétés étrangères. 

Sources : AWEX, Invest in Turkey, Advantis, TOBB

Advantis, partenaire stratégique de votre développement export en Turquie, vous propose des solutions d’analyse stratégique sectorielle, de qualification & d’audit de partenaire importateurs distributeurs et de prospection export externalisée en Turquie.