Blog Business Turquie

LETTRE D'INFORMATION TURQUIE - MARS 2020 - EDITO SPECIAL CORONAVIRUS

30-03-2020

Bien qu'affectée dans une moindre mesure, la Turquie n'est pas épargnée par le Coronavirus et paie un lourd tribut : en date du 25 mars, 59 décès et 2.433 personnes contaminées sont à déplorer. Face à la gravité de la situation, l'Etat n'a pas hésité à prendre des mesures très en amont dès le début de la propagation du virus en Chine : suspension des vols avec la Chine le 3 février, avec l'Iran le 23 février et à ce jour avec 46 pays. Seules 5 destinations sont maintenues : New-York, Washington, Moscou, Hong-Kong et Addis-Abeba. Des médicaments provenant de Chine ont par ailleurs été expédiés dans une quarantaine de villes en Turquie via ambulances et un centre de lutte contre le Coronavirus a été créé au Ministère de la défense, où les mesures de précaution sont gérées et surveillées au sein des troupes et du quartier général. Par ailleurs, 32.000 personnels de santé vont être embauchés.

Parallèlement, une série de mesures de restrictions sociales et commerciales a été formulée : passage à l'éducation en ligne pour les écoles à partir du 13 mars, fermeture provisoire des lieux publics (cafés, restaurants, coiffeurs...), fermeture des mosquées à la prière en groupe, interdiction des pique-niques et barbecues, limitation du nombre de clients pouvant se trouver simultanément dans les supermarchés ouverts entre 9h et 21h, appel au confinement de la population, interdiction aux plus de 65 ans et à ceux souffrant de maladies chroniques de sortir de chez eux avec un soutien pour leurs courses (médicaments, aliments) et un report de leur déclaration d'impôts et de leur paiement à la fin de l'interdiction. Malgré un quotidien bouleversé, les Turcs acceptent ces décisions et demeurent solidaires : à 21h chaque soir, ils applaudissent de leur balcon pour rendre hommage au personnel médical, et les mosquées délivrent des messages positifs après la prière du soir.

Le front économique n'est pas en reste avec un plan de 14,5 milliards EUR dévoilé le 19 mars dernier par le gouvernement et destiné à soutenir l'économie. Les grandes lignes de ce plan sont les réductions et reports d'impôts ainsi que l'accès aux crédits sans intérêts pour les entreprises et l'octroi d'aides aux foyers les plus modestes.

Dans ce contexte, soucieuse de suivre les mesures prises par les autorités turques et plaçant la santé de ses équipes au cœur de ses préoccupations, Advantis recourt au télétravail pour l’ensemble de ses collaborateurs.

Munis des dispositifs de smartworking, vos interlocuteurs habituels sont joignables par mail, visio & téléconférence et directement sur leur téléphone mobile.
Soyez assurés qu’Advantis est pleinement engagée dans la poursuite de ses prestations sur l’intégralité de ses projets en cours et à venir.

Advantis se tient à votre disposition et reste entièrement mobilisée avec et pour vous.

Prenez soin de vous !