Blog Business Turquie

LETTRE D'INFORMATION TURQUIE - JUIN 2020

08-07-2020

Au mois de juin, la Turquie a poursuivi son processus de normalisation progressive et contrôlée. Les bars, restaurants et cafés ont réouverts leurs portes sous condition d'appliquer les mesures d'hygiène et de distanciation sociale, les couvre-feux mis en place les week-ends dans les villes comptant le plus de cas ne sont dorénavant plus appliqués mais des couvre-feux partiels sont périodiquement mis en place et les vols domestiques et internationaux ont repris de manière graduelle.

Après avoir repris début juin ses vols intérieurs puis ses premières liaisons internationales, la Turkish Airlines se prépare à relancer des routes supplémentaires le mois prochain avec la France. Ses vols vers Paris-CDG deviendraient biquotidiens le 1er juillet puis tri-quotidiens le 15 juillet. Au départ d'Istanbul, la compagnie nationale compte opérer à partir du 2 juillet cinq vols par semaine vers l’aéroport de Marseille-Provence, et autant en direction de Toulouse Blagnac. Toujours depuis Istanbul, Lyon Saint-Exupéry passerait de trois à sept rotations hebdomadaires le 1er juillet, tandis que l’EuroAirport de Bâle-Mulhouse gagnerait une cinquième rotation hebdomadaire le même jour.

Par ailleurs, le ministère de l'Intérieur a levé toutes les restrictions aux frontières terrestres, aériennes et maritimes à l'exception de celles avec l'Iran. Mais à l'entrée du territoire, les citoyens turcs comme étrangers devront passer par un contrôle médical. 

Sur le plan économique, la Turquie a enregistré un taux de croissance spectaculaire au premier trimestre avec 4,5%. La Turquie et l'Inde ont ainsi été les deux seules économies du G20 à avoir enregistré une croissance positive sur cette période. Bien que la Turquie ne soit pas épargnée des conséquences économiques liées à la pandémie, sa croissance devrait être impactée dans une moindre mesure comparée aux autres économies. La Banque mondiale prévoit en effet une récession de -3,8% en Turquie pour cette année mais qui sera accompagnée d'un rapide rebond dès 2021 avec une croissance prévisionnelle de 5% ; et le discours du président de la BERD, M. Suma CHAKRABARTI, vient appuyer ces prévisions. En effet, il estime que la Turquie devrait être l'un des pays qui tirera le meilleur profit de cette crise grâce à la volonté des entreprises internationales de diversifier et de raccourcir leurs chaînes d'approvisionnements de la Chine vers la Turquie.

En parallèle, le secteur des produits et services numériques devrait être l'un des secteurs moteurs à accompagner ce dynamisme économique comme en témoigne les nombreux investissements effectués au mois de juin dans ce domaine : la FinTech TPAY Mobile, le géant américain du divertissement en ligne Zynga ou encore de Team.blue, spécialiste du web hosting.